Le parcours d'art actuel " À Ciel Ouvert" revient cet été à Riorges pour sa 6ème édition

Un décalage de l’ouverture prévue initialement le 6 juin est à l’étude pour cet évènement se déroulant en plein air et ne rassemblant pas simultanément un public nombreux.

La visite, gratuite, est en accès libre et adaptée à toute la famille.

Monumentales, discrètes, interactives, surprenantes, poétiques... Découvrez le long du Renaison et sur la plaine de la Rivoire, neuf nouvelles installations, créées spécifiquement pour le site.
Sept d’entre elles ont été sélectionnées dans le cadre d’un appel à projets, parmi 178 candidatures.
À cela s’ajoutent l’œuvre d’Erwan Sito, artiste associé à l’édition 2020, et un projet participatif.
De multiples rendez-vous sont proposés autour de l’exposition : des visites guidées thématiques, un spectacle Visite de groupe (une déambulation audio-guidée) ainsi que des outils d’accompagnement à la visite disponibles en ligne et sur le site de la ville (livret-jeux, dossier d’exploration).

 

Lux Humanitas erwanSito

LUX HUMANITAS

Erwan Sito - Gap (Hautes-Alpes)
Bois, contreplaqués, sphères en plexiglas,
eau, peintures, vernis

Hauteur : 3m10 - Longueur : 3m75 - Largeur : 2m50

Puisqu'il n'y a d'ombre sans lumière, Lux Humanitas fait suite à l'installation Obscura Humanitas, présentée lors de l’édition 2018 du parcours.
Les deux œuvres sont intiment liées, elles se veulent les deux pendants d'un même constat, celui d'un monde qui marche sur la tête ! C’est pourquoi l’artiste réinstalle aussi la chambre obscure créée il y a deux ans.
Tel un jaillissement des profondeurs, Lux Humanitas invite à un lumineux renversement pour poser différemment son regard sur la plaine.


birdstown erwanSito

BIRD’S TOWN

Erwan Sito, quatre classes élémentaires de l’école du Bourg, deux classes élémentaires (CM1-CM2) de l’école de Beaucueil, le groupe Actions collectives Familles du centre social et les familles du CCAS de la Ville de Riorges.
Papier mâché, peinture, vernis, câbles métalliques, bois de récupération
Surface : environ 60 m²

Les 30 dernières années, l'Europe a perdu 421 millions d'oiseaux… Alors dans une conjuration joyeuse, Bird's town se veut une installation qui vient fêter l'oiseau, qui vient lui rendre place et qui propose à chacun de prendre conscience de leur urgente situation.
Mais Bird's town c'est avant tout une œuvre collective, le travail de plus de 200 participants ! Les ateliers ayant été stoppés depuis mars, l'oeuvre définitive sera visible en septembre.
 

Les jardins de Perséphone

LES JARDINS DE PERSEPHONE

Olivier Toulemonde - Liesle (Doubs)
Tuyaux en fonte, haut-parleurs, amplificateurs, électricité.Surface : environ 45 m²

Une rumeur semble provenir des profondeurs de cet étrange jardin, composé de tuyaux coiffés d'un coude, qui surgissent de terre tels des périscopes.

Chacun d'eux abrite une voix, celle d'un jardinier, qui invite l'auditeur à venir l'écouter de plus près. Un jardin secret en somme, car au bout du tuyau, il n'y a de place que pour une oreille.

 


Les Vieilles Dames

LES VIEILLES DAMES

Lika GUILLEMOT et Ludovic DE VALON - Paris (Île-de-France)
Bois de châtaignier, laine de mouton lavée, cardée, filée, teinte, crochetée et tissée, fils de coton filés, teints, caoutchouc, cire, lumières solaires.2 sculptures de 3m x 2m

L’installation souhaite rendre hommage aux vieilles dames, mettre en valeur leur engagement et en lumière la fragilité du temps qui passe. Leur peau est faite de laine et de tissus récoltés, lavés et teints par les artistes. Les couleurs issues directement de la nature sont chargées d’histoire et de mémoire, à l’image des Vieilles Dames.

Ces gestes nous replongent dans un temps où le travail manuel quotidien était propice aux partages et aux histoires.

 

Place hypothétique de l'arbre

LA PLACE HYPOTHÉTIQUE DE L’ARBRE

Christian Bigirimanaet Tristan Cassir - Paris (Ile-de-France)
Bois, métal. Diamètre : 9m - Hauteur : 3,50m

Au détour du Renaison, irruption d’un halo, pour une terre à nu, invitation à déchiffrer l’idiome de ce paysage. Eclosion d’une assemblée pour délibérer le commun. Bordée par le vent, ouverte aux confluences humaines et animales, la Place hypothétique de l’Arbre devient un amplificateur au service des possibles, un prélude tourné vers l’essence du lieu.

Cette oeuvre est un processus en mouvement. Votre avis compte ! Exprimez-vous tout au long de l’été, grâce à l’urne qui est mise en place. L’installation, comme une agora, est aussi ouverte aux personnes voulant organiser des rencontres, débats, ateliers... À vos initiatives !

 

Flux

FLUX

Francine Garnier / Musique : Alain Engelaere - Paris (Ile-de-France)
Bolduc métallisé (2km), câbles, chaînes, tubes IRL. Longueur : 10m – Hauteur : 4m.

L’installation se veut comme un accompagnement du flux, une mise en résonance de la rivière, de son cinétisme fascinant. Les nappes de rubans gonflent avec l’arrivée d’Eole pour nous inciter à respirer à l’unisson avec le paysage. Les sons bruissants ou clapotants dressent nos oreilles à être plus attentifs à tous ceux des alentours. Si fragile et vitale, l’eau.

 

Apis Oculis


APIS OCULIS

Oriane Bajard - Marseille (Bouches-du-Rhône)
Bois, plaques plexiglas miroir 3,5 m x 3,5m

Une particule de ruche s’est détachée d’un arbre et est venue s’incruster dans cette vaste prairie… Le visiteur, invité à pénétrer à l’intérieur de cet espace s’enfonce dans le sol.

À cet instant, l’humain ne domine plus le sol qu’il foule de ses pieds mais peut alors observer la vie fourmillante qui s’y déroule avec humilité, contemplant cette nature qui le submerge.

 

Végétalité

VÉGÉTALITÉ

Prisca COSNIER - Néant-sur-Yvel (Morbihan)
Tissu ripstop, corde à piano, gaine verte, métal Diamètre : 3,25m - Hauteur : 3m - Accompagnement technique : STO d’Armor (Chaudronnerie / Morbihan)

Végétalité est une ode au monde végétal et à la vie ailée. La forme, la confection textile et le mouvement ondoyant de son feuillage, interpellent la part de féminin en tout-un-chacun-e, cette part d'humanité gardienne de la vie, plus encline à prendre soin de la nature.

Végétalité s'inscrit dans la suite de créations in situ, liées à la perception du monde naturel, au caractère éphémère, instable et fragile de l'existence, entre observation, poésie et réflexion.


Le lit du Renaison

LE LIT DU RENAISON

Tom SENECAL - Trouville-la-Haule (Eure)
200 poteaux de pin, issus de forêts gérées durablement, peinture écologique Longueur : 1 km - Assistance technique : Florent Bourdin (paysagiste - Loire)

Des trombes d’eau tombent du ciel depuis des jours. Le paysage s’en trouve métamorphosé. De mémoire d’Hommes, ce n’était jamais arrivé. Pourtant, l’éventualité d’un tel épisode a récemment était anticipé, en définissant la hauteur que prendrait le Renaison lors d’une crue centennale. Cette œuvre met en couleur et en espace ce potentiel débordement.

 


A découvrir aussi sur le parcours

Les oeuvres des édition précédentes

 

Riorges Sonore

RIORGES SONORES

L'écoutille / 2018

Riorges sonore est une série de cartes postales sonores. Elles vous racontent des ballades et des rencontres au coeur du parc Beaulieu et de la plaine de la Rivoire.

L’Écoutille est une association riorgeoise qui développe des projets de création sonore et audiovisuelle, à visée documentaire ou artistique.

 

Mètre cube nature

MÈTRE CUBES DE NATURE

Catherine Bass et le groupe famille du centre social / 2018
Assistée de Sébastien Valin, plasticien - Bois, peinture, récupération

Inspirée par les jardins partagés tout proches, l’artiste a imaginé une bulle végétale où chacun peut venir s’assoir au cœur des plantes grimpantes et odorantes. Cette réalisation environnementale et participative s’est basée sur le fait que chacun apporte, prépare et imagine l’une des pièces végétales qui constitue l’ensemble. L’œuvre est évolutive et se fondra progressivement dans la végétation.

 

Tree Animal

TREE ANIMAL

Michael Hoedjes - Leiden (Pays-Bas) / 2018
Matériaux biosourcés, bois, cordes, vis

Michael Hoedjes crée des « animaux-arbres » imaginaires pour attirer l’attention sur la disparition rapide et alarmante des espèces animales réelles. L’imagination, encouragée chez chacun, et particulièrement chez les enfants, est justement indispensable à ses yeux, pour trouver des solutions qui permettraient de préserver la biodiversité pour les générations futures.


Open the box

OPEN THE BOX

Sylvain Ristori - Paris (Île-de-France) / 2018
Palette - Bois de récupération

Avec la participation des jeunes de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (Loire)

Le cube, ensemble structuré, représente la norme, le carcan. Traversé d’un mouvement de vie, il devient support à l’ouverture. Ouvrir la boite c’est accepter l’impermanence. Ouvrir la boite, c’est ressortir nouveau de nos contrées sombres. Ouvrir la boite du magicien, c’est laisser émerger ce qui vient.

Marqué

MARQUÉ

Jarek Lustych - Pologne / 2016
Feuilles d’argent - Arbres

Selon les cultures, l’arbre est habité de significations symboliques parfois oubliées. L’installation le fait vivre à travers des mots dont il devient le sujet. La feuille d’argent ne change pas sa texture. Elle lui apporte une dimension plus rare, sacralisée. Elle le projette dans une autre dimension.

 

Au parc Beaulieu

La Maboule

LA MABOULE

Gérard Singer (1929-2007) / 1973
Époxy, bois de marine, acier

Créée en 1973 par Gérard Singer, l’œuvre fait l’objet d’un dépôt de l’Institut d’Art Contemporain, Villeurbanne / Auvergne-Rhône-Alpes.