dose le son

La prévention

Les manifestations festives qui se tiennent en soirée peuvent engendrer des conduites à risques. C’est pour cela que la Ville de Riorges travaille en collaboration avec des associations de prévention et de médiation.

Les Mousquetaires de la Nuit

Mettent à disposition des éthylotests et échangent avec les spectateurs sur les dangers de l’alcool au volant.

Le collectif FMR (fêtes moins risquées)

Réalise un travail de médiation, en allant à la rencontre du public, à l’intérieur et à l’extérieur de la salle, pour sensibiliser aux conduites à risques en milieu festif.

Dosons le son

Les Mardi(s) du Grand Marais s’impliquent dans la prévention des risques auditifs :

  • avec le mois de la gestion sonore avec «AGI-SON»,
  • avec la campagne de concerts de prévention «Dose le son» pour le public scolaire, conduite par GRAND BUREAU, réseau réunissant les acteurs de la filière Musiques Actuelles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Des bouchons d'oreilles sont mis à la disposition du public, à l'entrée.

 

Nos partenaires

La municipalité de Riorges travaille en collaboration avec des associations de prévention et de médiation.

 

Ziconord : dispositif d’accompagnement des groupes amateurs

Ziconord, c’est une année d’accompagnement personnalisé, proposée aux groupes amateurs du Roannais et financée par les partenaires du dispositif, à savoir les villes de Riorges, Roanne et Mably, le conservatoire de musique et de danse de Roannais Agglomération et le conseil départemental de la Loire.

Qui peut présenter sa candidature ?

Pour présenter sa candidature, il faut être âgé d'au moins 15 ans (une attention particulière sera portée aux moins de 25 ans), être domicilié, pour la majorité des membres du groupe, dans le Nord du département de la Loire, avoir un répertoire constitué en majorité de compositions originales dans le domaine des musiques actuelles.

Quand présenter sa candidature ?

Les appels à candidature sont ouverts de janvier à mars.
Un ou des projets seront présélectionnés en avril par un comité de pilotage sur proposition d’un groupe technique représentatif du secteur des musiques actuelles du territoire (un représentant d’un lieu de diffusion, un référent artistique, un référent pédagogique, un référent technique…).